Leipzig : système de gestion des dépôts avec localisation visuelle des véhicules

Des processus automati sés dans le dépôt réduisent le volume de temps

Depuis 1997, Leipziger Verkehrsbetriebe (LVB) GmbH utilise le système PERDIS pour l’affectation du personnel et utilise depuis 2006 le module DepotManagement pour l’affectation manuelle des véhicules. En 2013, le dépôt des omnibus Leipzig-Lindenau a dû être réduit en raison de l’élargissement des rues adjacentes. On a pu craindre à ce propos l’augmentation de problèmes de manoeuvres, d’erreurs d’ajustement et de temps consacré aux saisies manuelles. Cela a pu être évité par une extension du système d’affectation des véhicules.

Solution sur mesure

En avril 2013, initperdis s’est vu attribuer le contrat, dans le cadre d’un appel d’offres de LVB, de réaliser une localisation visuelle des véhicules pour le dépôt de Leipzig-Lindenau. Cela comprenait l’extension du système d’affectation du personnel et des véhicules MOBILE-PERDIS par le module de gestion du dépôt, Depot Management System (DMS) avec localisation automatique des véhicules. Comme une localisation précise des stationnements, également dans le hall, était exigée et qu’un budget limité était mis à disposition, seul un système de localisation sans fil était à considérer.

Comme tous les bus, dans le cadre du projet LVB « Technisches Zentrum Heiterblick », étaient déjà équipés avec des émetteurs d’Agilion GmbH, il était évident d’utiliser le Wireless Location System (WLS) d’Agilion pour le dépôt Lindenau. initperdis a agi ici en tant que contractant général.

Le déroulement des processus tout comme la nature et l’ampleur des logiciels et matériels nécessaires ont été définis dans un cahier des charges convenu de manière commune. Le dépôt dispose de bâtiments historiques, qui ne manquent pas d’un certain charme, mais qui représentent un vrai défi pour la mise en oeuvre des nouvelles technologies. Le stationnement est possible pour environ 135 véhicules au total. La nouvelle circulation des véhicules s’effectue dans un seul sens de rotation. Les stationnements reposent sur le principe du « premier entré, premier sorti » (first in, first out).

Le système de localisation

Le WLS est une infrastructure de communication radioguidée, constituée d’antennes dont les positions sont connues, d’émetteurs mobiles sur les bus, d’un logiciel de gestion et d’une interface de données vers DMS. La localisation s’effectue par des mesures de distances reposant sur le temps d’arrivée du signal pour tous les véhicules se trouvant dans la zone de couverture, dont la position peut être déterminée à 0,5 mètres près.

Pour couvrir les besoins de localisation, 53 antennes ont été utilisées (27 ancres et 26 passerelles avec raccordement W-LAN pour transmission des données de localisation). En extérieur, certaines ancres ont été équipées de panneaux solaires pour éviter un câblage.

Les travaux d’installation ont dû s’adapter au fonctionnement quotidien et ont de ce fait été réalisés par le donneur d’ordre en prestation directe. Le système a été reconnu pour sa très bonne disponibilité et une fiabilité de localisation à 99%.

Visualisation des données de localisation

L’affichage DMS (TrackMap) a été conçu par le client pour les régulateurs et est adapté au plan réel du terrain. Une « localisation par zone » est effectuée dans les zones marquées en bleu. Seule l’entrée des véhicules est ici localisée et visualisée de manière logique, c’est-à-dire que le régulateur voit quels sont les véhicules se trouvant dans les zones. La position exacte n’est pas nécessaire. Ce type de fonctionnement nécessite moins de matériel. La localisation des départs est de ce fait inutile. La sortie des zones est alors visualisée lorsque les véhicules sont localisés dans les zones adjacentes.

Comme les deux voies de remplissage et la station de lavage derrière ne sont pas accessibles au régulateur, il est assuré qu’il peut ici à tout moment reconnaître si ces deux stations sont occupées ou non.

Au niveau des zones de stationnement par contre, il est possible de déterminer l’emplacement exact d’un bus. L’équipement de localisation est ici installé de manière généralisée, ce qui permet une très bonne précision de la localisation. Les surfaces ont été mesurées ce qui permet de déterminer et visualiser la position exacte des véhicules. Les bus en service chez LVB font 12 et 18 mètres, les aires de stationnement sont en conséquence découpées en unités de 6 mètres pour visualiser la longueur réaliste des véhicules en fonction de leur espace de stationnement requis.

Fonctions du programme

En fonction de la zone de localisation dans laquelle un véhicule est reconnu, différentes fonctions peuvent être mises en oeuvre. Les arrivées et les départs sont comparés aux services voitures en cours et affichés sous forme de listes Arrivée/Départ au régulateur. Si le véhicule est localisé dans la station-service, il est possible de mettre le niveau de remplissage du véhicule à « plein ». En cas de l’affectation du véhicule à un service voiture, il est possible de déterminer le carburant restant en fonction des kilomètres à parcourir. Si des cycles ont été définis pour le lavage des véhicules, le système peut signaler le besoin et prendre en considération un passage effectué à la station de lavage.

À la station-service (3), le pompiste indique au chauffeur si son véhicule doit être lavé et où il doit être placé. Cela pourra par la suite également se faire avec l’installation de panneaux d’information, par ex. directement au moment de l’arrivée. L’affichage sur l’ordinateur de bord via une interface serait également possible.

En dehors du temps de disponibilité du pompiste, la station service est l’emplacement de remise des véhicules et ces derniers sont alors garés par le personnel de maintenance sur un emplacement. Pour l’affectation des véhicules aux services voitures, le système propose un automatisme qui tient compte de toutes les positions courantes des véhicules – en plus d’autres paramètres comme le type de véhicule et les qualifications. Le régulateur a également la possibilité de réguler manuellement d’après les parcours et/ou les emplacements de stationnement lorsque cela est possible.

Conclusion

Le concept global a rapidement été très bien accepté par les régulateurs. L’interaction des logiciels et des composants de localisation fonctionne très bien. Le DMS est conçu de telle manière qu’il  fonctionne pour tout dépôt, si bien qu’il pourra à l’avenir être étendu à d’autres dépôts de LVB.

La solution globale intégrée au système PERDIS a naturellement convaincu LVB. Un système est à leur disposition pour toutes les exigences en matière d’affectation du personnel et des véhicules, ce qui rend de nombreuses tâches plus efficaces. Le système d’affectation des véhicules et de gestion de dépôt est également disponible de manière autonome sous la forme MOBILE-DMS, ce qui suscite un grand intérêt à l’international.

Contact

Hendrik Schwarz

Directeur commercial
initperdis GmbH
Allemagne